Ma valise de programmeur
Accueil du site > Essais > Une image du travail d’équipe

Une image du travail d’équipe

mardi 9 avril 2013, par Etienne Charignon

Est-ce que vous connaissez cette expérience qui a été mené par IndustrialLogic pour promouvoir la programmation en binôme [1] ?

Pair Drawing

Cette expérience consiste à mettre en lumière la différence entre le travail individuel et le travail en pair, par la création d’un dessin.

Voici les deux premiers dessins mis en avant sur le site :

GIF - 5.2 ko
Solo Drawing
GIF - 4 ko
Pair Drawing

Par cette comparaison il apparait clairement qu’un travail à deux est beaucoup plus riche qu’un travail en solo.

Pourtant, les dessins suivants m’inspirent d’autres conclusions :

GIF - 6.2 ko
Beau dessin en solo

Nous somme face ici à une personne qui sait dessiner. Si on la laisse faire seule, on obtient un beau résultat. La personne est créative. Le dessin est intègre et cohérent.

N’est-ce pas justement une situation que l’on rencontre souvent en informatique ? Des gens passionnés qui travaillent le soir pour perfectionner leur connaissances. Qui s’entraine seul sur des petits programmes qui les amusent.

Seulement voilà. Le plus souvent, pour des questions de délai, il n’est pas possible de confier la réalisation d’un logiciel à une personne seule (quand bien même elle serait extraordinairement productive).

On en arrive tout naturellement à vouloir constituer des équipes.

Comment est-il possible que des équipes d’informaticiens talentueux, compétent et créatif, conduisent à des logiciels qui ressemble plutôt à ça :

GIF - 5.8 ko
L’image d’un projet informatique réalisé en équipe

Ce dessin illustre bien les enjeux du travail collectif :
- Garantir l’intégrité conceptuelle
- Créer l’alignement des personnes vers un objectif commun.
- le travail collectif : cela s’apprend (sinon on fera un dessin de débutant)

Mais aussi :
- accepter que la production de l’équipe n’a rien de commun avec ce qu’aurai produit un talent seul avec beaucoup de temps.

Plusieurs personnes doivent accepter cela : les managers évidement, mais aussi les développeurs.

Notes

[1] pair programming en anglais

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0