Ma valise de programmeur
Accueil du site > Essais > Programmer est une activité sociale

Programmer est une activité sociale

Programming is a social activity.

mercredi 15 décembre 2010, par Etienne Charignon

Les informaticiens aiment communiquer. Ils n’ont pas les lunettes sales comme on l’entend dire parfois.

Quand j’étais étudiant (en informatique), nous nous retrouvions par nécessité dans les salles informatique pour travailler. En effet il était difficile à l’époque de travailler chez soi car les ordinateurs étaient encore trop chers pour la plus part d’entre nous. C’était plaisant de partager notre peine (les solutions sont souvent abstraites et difficile à comprendre), nos peurs de l’échec et notre passion communes.

Personnellement, je n’aime pas du tout programmer seul. J’aime travailler en équipe pour réaliser un programme. On discute des solutions, on est plus créatif ensemble. On se motive les uns les autres, on est plus productifs.

Depuis que j’ai découvert les méthodes de programmation agile je me sens bien dans mon travail. Bien sure, avant aussi j’ai eu l’occasion de ressentir le plaisir du travail d’équipe... mais c’était ponctuel... Tous le monde s’en trouvait ému, de l’équipe elle même jusqu’au directeur de département : "Bravo les gars, vous faite de bon boulot". Et le chef de projet de lui répondre : "Tu aurais du les voire vendredi dernier avant la livraison, Eric a demandé à Stephane de libérer le verrou sur quelques fichiers pour qu’il puisse effectuer une modification parallèle pendant que Stéphane terminait le module principale..."

La difference des équipes agiles est qu’elle recherche cette activité sociale.

La première choses est qu’il faut des gens qui s’entendent. Ce n’est pourtant pas si compliqué non ?

Quelques petits trucs qui ont marchés parfois :
- Toute l’équipe dans le même bureau
- Du travail en binôme
- Pas de pression excessive
- Un minimum de réussite

2 Messages de forum

  • Programmer est une activité sociale 3 janvier 2011 16:42, par Pascal Sem

    "Les informaticiens aiment communiquer." "Personnellement, je n’aime pas du tout programmer seul."

    Je pense bien que cela puisse s’appliquer à la majorité des informaticiens. Mais lorsque tu tombes sur l’associal de service, c’est comme disent les anglophones : "Pain in the ass".

    Répondre à ce message

    • Programmer est une activité sociale 11 mars 2011 00:47, par http://slicesofit.com/

      Actuellement, nous tentons une expérience. Nous sommes plusieurs à blogguer tous les soirs ce que nous avons pensé de la journée. C’est assez étonnant les résultats observés en dynamique d’équipe. A voir sur le long terme, j’en ferai peut être un retour lors d’une conférence. En attendant, voilà nos retours d’expérience Agile...

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0